BOOM!

BOOM!

MOT DE L'ÉDITRICE 

Accepter ce qui est !

 

Par Anne-Maude Pelletier

Je me souviens d’avoir pris une pause d’un trimestre durant mes études universitaires pour aller voyager en sac à dos en Europe. Le temps d’arrêt « pour soi », la pause qui m’a toujours semblé une indulgence un peu égocentrique. Et il m’est arrivé souvent de lever l’œil au ciel après avoir lu des articles prônant, telle une religion, l’art de « prendre du temps pour soi ».

Avec la crise sanitaire, le Québec a été mis en pause. Depuis, du jour au lendemain, nous cherchons de nouveaux repères. Notre façon de vivre, qu’on tenait pour acquise, a volé en éclats. On a vu les salles de restaurant, les bars, les gym fermés. Les congrès, conférences et rencontres font désormais place aux rencontres Web, Zoom, TeamViewer. Il est normal, dans un tel bouleversement, de vivre une grande tension intérieure, de l’angoisse, une détresse émotionnelle et même de ressentir une grande perte de sens. Maintenant la question est : comment allons-nous nous adapter à tous ces changements ?

Moi, j’essaie d’accepter ce qui est ! En éternelle optimiste, j’ai décidé de vivre ce chamboulement en me repositionnant sur l’essentiel dans ma vie. Ma vie à moi ! Les essentiels de base étant l’amour, l’empathie et l’entraide. Prendre le temps, en cette période de distanciation sociale, de se rapprocher par le cœur et la raison. 

Ma raison me dit de revenir à la terre, à l’écologie. D’où l’idée de faire ce BOOM automne/hiver un peu plus vert écolo.

Vous trouverez dans ce numéro des gestes que vous pourrez faire afin de réduire votre empreinte écologique, car après tout, être écoresponsable est un art de vivre ! Également, vous pourrez découvrir une série d’adresses d’épiceries et boutiques écoresponsables afin de réduire votre gaspillage alimentaire, ainsi que des hébergements écoluxueux pour vous permettre de vous rapprocher de la nature. Sans oublier nos conseils pour vous permettre de construire une cuisine écologique à votre goût.

Une chose est certaine, c’est qu’on en sortira différents de cette pause que la vie nous a imposée. On en sortira avec des compétences et des habitudes nouvelles. Nous en sortirons avec une vision du monde et de nous-mêmes transformée. Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle. Une journée à la fois et nos repères reviendront… différemment bien sûr !

Je vous souhaite une bonne lecture !

 

Édition Automne/Hiver 2020

Édition Octobre 2019

Édition Mai 2019

Édition Octobre 2018

Édition Mai 2018