Consommation - Habitation

Au secours! J'ai besoin d'un climatiseur!

Par Nathalie Damiot

 

Vous avez souffert de la terrible canicule qui a frappé le Québec l’année passée ? Pour optimiser votre confort, vous prévoyez donc vous équiper d’un climatiseur, mais vous ne savez pas par où commencer ? Quelques conseils pour vous aider à sélectionner l’appareil idéal.

D’entrée de jeu, disons-le : il est impossible d’élire un meilleur climatiseur, car chacun répond à des besoins différents. Gardons tout de même en tête qu’un bon climatiseur doit dissiper la chaleur et faire tomber l’humidité. Alors, pour faire un choix judicieux, vous devez d’abord connaître les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Quatre types de climatiseurs

Parmi les quatre principaux types de climatiseurs, le système central est sans doute le plus performant en termes de climatisation, mais le plus onéreux. Il nécessite l’installation de conduits de ventilation par des experts (par le sous-sol ou l’entretoit). Le climatiseur mural ou thermopompe est l’un des systèmes les plus populaires. Comme son confrère, il sert de chauffage et de climatisation, tout en assurant un confort à l’année. D’une grande efficacité énergétique, il garantit aussi un bien-être sonore non négligeable.

Le système portatif (avec un tuyau d’évacuation qui passe par la fenêtre) est plutôt bruyant et énergivore, selon les modèles. Ses avantages : bon marché, il s’installe et se déplace en un tour de main. Son design lui permet par ailleurs de se fondre aisément dans un décor. Le climatiseur de fenêtre est certainement le modèle le plus abordable, mais le moins efficace. En effet, un système de climatisation doit être installé le plus haut possible pour être performant. Comme l’unité est à mi-mur, elle aura de la difficulté à retirer la chaleur même si elle fait baisser la température. À considérer pour des petites pièces, car il assure tout de même un confort saisonnier et se fixe et s’enlève très facilement.

Le bon format pour sa maison

Avec un climatiseur trop puissant, les variations de température seront plus marquées. Si l’appareil est trop faible, il roulera constamment et coûtera cher en électricité. Le format idéal dépend donc du nombre de pieds carrés à rafraîchir. La puissance d’un appareil étant mesurée en BTU (British thermal unit), plus ce nombre est grand, plus le modèle est puissant, et donc en mesure de rafraîchir un grand espace. En règle générale, on suggère une tonne (12 000 BTU) pour 650 pieds carrés. Attention, ce chiffre variera en fonction de l’isolation de l’habitation, du temps d’ensoleillement dont bénéficient les pièces, de la hauteur des plafonds, ou encore du nombre de personnes qui occupent les lieux.

Pour maximiser votre achat, vérifiez aussi le taux de rendement énergétique (Energy Efficiency Ratio) de votre appareil. Plus la cote est haute, plus l’appareil est écoénergétique. La qualité sonore est un autre facteur à prendre en compte. Un bon climatiseur doit performer au maximum avec un minimum de bruit. Pensez aussi à votre condition de santé et à celle des autres occupants : souffrez-vous d’allergies ou de problèmes respiratoires ?

Vous êtes maintenant prêts à affronter les grosses chaleurs ! Qu’attendez-vous pour courir au magasin et passer l’été… au frais ? !

Partage par courriel