Découvrir le québec

Découvrir le Québec à vélo - 4 routes à pédaler cet été!

Par Marilyn Préfontaine

 

Avez-vous déjà exploré le cyclotourisme ? Rouler pendant une journée au beau soleil, longer des paysages sublimes, faire des arrêts dans des villages charmants pour la nuit ou pour siroter un verre sur une terrasse… le rêve, non ? Synonyme de liberté, le vélo donne aussi accès à des points de vue impossibles à joindre en voiture. Vous croyez toutefois que c’est compliqué et que vous aurez trop de bagages à transporter ? Il existe de nombreuses facilités pour vivre une expérience des plus agréables. On vous suggère quatre véloroutes faisant partie du réseau de la Route verte qui regorgent de services, d’hébergements, de restaurants et d’attraits pour rendre votre escapade mémorable et... sécuritaire !

 

Le Petit Train du Nord : le clé en main

Érigée sur un ancien chemin de fer, cette voie cyclable s’avère un excellent choix pour s’initier au cyclotourisme puisque le trajet est entièrement hors route. La piste s’étire sur 232 km entre Bois-des-Filion et Mont-Laurier. Des stationnements sont accessibles tout au long du parcours de sorte que vous pouvez décider de la distance à parcourir pour votre escapade. Parmi les facilités, on pense à l’autobus Le Petit Train du Nord situé à la gare de Saint-Jérôme. L’autobus offre non seulement le transport de Saint-Jérôme à Mont-Laurier avec arrêts aux gares sur demande, mais aussi le déplacement de vos bagages d’auberge en auberge. Pas besoin de vous encombrer ! Il est aussi possible de réserver des forfaits tout-inclus !

Nos suggestions d’arrêts

À Val-David, la Microbrasserie Le Baril Roulant avec sa terrasse face à la rivière du Nord sera une pause calme et bien méritée. Une visite à l’herboristerie traditionnelle, La Clef des Champs, vous offrira aussi un panorama exceptionnel, au sommet d’une montagne. Pour aller plus loin dans l’histoire du chemin de fer, le Musée ferroviaire à Labelle sera une mine d’informations.

 

 

Véloroute des Bleuets : la populaire

Reconnue pour ses paysages magnifiques, cette véloroute fait une boucle sur 256 km autour du Lac St-Jean. Elle traverse 15 municipalités ainsi que la communauté montagnaise de Mashteuiatsh. Elle comprend 35 haltes de vélo et une quarantaine d’hébergements certifiés « Bienvenue cyclistes ! ». Un service de navettes de bagages est aussi accessible avec réservation. L’agence de voyages Équinox aventure offre également un service clé en main pour les cyclistes. La véloroute rassemble aussi quatre Maisons du vélo, une à Alma, Roberval, Dolbeau-Mistassini et Hébertville. Situées le long du parcours, les Maisons du vélo proposent une panoplie de services aux cyclistes : information, postes Internet, restauration légère, coins repos et espace de lecture. Très populaire, la Véloroute reçoit plus de 250 000 utilisateurs chaque année.

Nos suggestions d’arrêts

Les gourmands doivent obligatoirement faire un arrêt à la Vieille Fromagerie Perron à St-Prime ainsi qu’à la réputée Chocolaterie des Pères Trappistes de Dolbeau-Mistassini. Le site touristique de la Chute à l’Ours, aménagé le long de la rivière Ashuapmushuan, est aussi un endroit tout indiqué pour profiter d’un paysage sublime. Pour se rafraîchir, on marque une pause à la microbrasserie Au Lion bleu situé au centre-ville d’Alma, à la Microbrasserie du Lac de Saint-Gédéon ou chez Le Coureur des Bois à Dolbeau-Mistassini.

 

La Vélopiste Jacques-Cartier/Portneuf : l’express

Parfaite pour une petite escapade pas trop loin de Québec, la piste est aménagée sur une ancienne emprise ferroviaire. Majoritairement en poussière de pierre, elle relie St-Gabriel-de-Valcartier à Rivière-à-Pierre sur une distance de 68 km. Pour rejoindre la vélopiste, on peut même enfourcher notre vélo à partir de Québec en empruntant le Corridor des Cheminots. Un service de navette-vélo est également offert cinq samedis pendant l’été, soit le 20 juillet, 27 juillet, 3 août, 17 août et 28 septembre. Ainsi, cinq points d’embarquement ou de débarquement sont disponibles à partir de Québec en direction de Rivière-à-Pierre. De plus, un taxi-navette est aussi offert en tout temps sur réservation.

Nos suggestions d’arrêts

À mi-chemin, on marque une pause à Saint-Raymond où on prend le temps de découvrir la fromagerie Alexis de Portneuf. Pour contrer la chaleur estivale, on fait un saut à la Plage du Lac Simon pour une agréable baignade. Dans le coin, on n’oublie pas d’aller admirer  la Chute à l’ours et la Halte du Pont de pierre pour en avoir plein la vue. Une fois arrivé à Rivière-à-Pierre, on passe admirer les chutes de la Marmite ou on visite le Centre d’interprétation du granit.

 

L’Estriade : l’artistique

Pour parcourir les Cantons-de-l’Est à vélo, le réseau l’Estriade de 97 kilomètres, aussi instauré sur une voie ferrée désaffectée, est tout indiqué. L’une des particularités du réseau est le parcours Artria qui permet d’ajouter une dimension culturelle à votre randonnée à vélo. En effet, tout au long de la piste, vous croiserez plus d’une quarantaine de sculptures d’artistes internationaux. Avec une dénivellation d’un maximum de 2 %, la piste est facilement accessible à tous les niveaux de cyclistes. Un service de Taxi-Vélo est disponible et il peut déplacer jusqu’à trois cyclistes et leur équipement à la fois. Pratique, si on a un coup de barre ! Des patrouilleurs sillonnent aussi le circuit pour accueillir, informer et assurer la sécurité des usagers.

Nos suggestions d’arrêts

Agrémentez votre parcours en incluant le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin et le Parc national de la Yamaska dans votre itinéraire. Vous ne serez pas déçu par ces lieux naturels. Si vous êtes amateur d’agrotourisme, vous adorerez plusieurs attraits sur votre chemin comme l’ Argouseraie Quénébro, l’Hydromelerie les Saules, L’école du 3e rang-vignoble et cidrerie, Les Vergers de la Colline, Miel Fontaine,  Verger Champêtre et le Vignoble Miltonia.

 

Crédits photos : Véloroute des Bleuets

Partage par courriel