Saveur - alimentation

Il fait chaud ! Qu'est-ce qu'on mange?

Par Catherine Trudel Guy

 

Malgré qu’il soit toujours trop court, l’été québécois offre plusieurs prétextes pour se retrouver sous les rayons du soleil. Pendant un barbecue en famille, un après-midi au bord de la piscine ou un pique-nique en amoureux, on oublie parfois que le thermomètre peut atteindre des températures dignes des tropiques. Que ce soit pour rester hydraté, s’éviter une intoxication ou profiter des occasions spéciales avec modération, quelques petits trucs peuvent être mis en place afin de continuer de s’en délecter, sans subir les contrecoups de la chaleur !

 

L’hydratation

Pour bien combler nos besoins hydriques, il est recommandé de consommer au minimum deux litres d’eau quotidiennement. Par ailleurs, bien des facteurs peuvent modifier cette recommandation comme la chaleur, le taux d’humidité et l’activité physique. En pleine canicule, il faut continuellement boire de l’eau et se tenir à l’ombre afin de ne pas s’épuiser inutilement. Si vous êtes en mouvement, vos besoins à l’heure n’en seront qu’augmentés. Pensez alors à boire une bonne gorgée toutes les 15 minutes afin d’être bien alerte, de ne pas connaître de baisse d’énergie et d’éloigner les vilains maux de tête. Si vous pratiquez des activités physiques d’endurance, ajoutez des électrolytes (sel, potassium) dans votre eau ou consommez une boisson pour sportif lors de votre effort.

Les aliments

Bien que l’eau demeure le premier choix pour se réhydrater, certains aliments peuvent également donner une bonne dose d’énergie. Après une longue journée sous le soleil, il peut arriver qu’on perde momentanément l’appétit et qu’on recule à l’idée d’utiliser notre cuisinière. Pour s’y faire, cuisinez les aliments qui vous abreuveront au passage comme les soupes froides (gaspacho) à base de tomates et de concombres. Facile à préparer, ce plat espagnol s’emporte bien dans un lunch et n’alourdit pas la digestion, parfois difficile lorsqu’il fait chaud. Les salades repas vont également vous revigorer. Pour être bien rassasié, choisissez une bonne source de protéines et agrémentez le tout de grains entiers. Ajouter des fruits comme le melon d’eau ou le pamplemousse pour un côté rafraîchissant et juteux. Laissez tomber les légumes cuits et appréciez la texture croquante d’une courgette du jardin ou des poivrons de la ferme du coin. Pour compléter votre repas, pourquoi ne pas déguster un sorbet maison aux fruits ou une barre glacée au yogourt grec. Si vous n’avez vraiment pas faim, mangez de plus petites portions, mais plus souvent dans la journée. Vous pouvez également choisir les smoothies comme déjeuner ou en collation pour faciliter la digestion. Lorsque vous préparez votre lunch, assurez-vous d’avoir accès rapidement à un réfrigérateur si vous utilisez des aliments périssables comme les produits laitiers, la viande, les fruits de mer et les sauces à base de mayonnaise. Vous pouvez également ajouter des fruits congelés dans votre boîte à lunch pour votre collation. Les raisins verts en sont un bon exemple. Ils se dégusteront comme des bonbons frais et agiront également comme ice-pack jusqu’à la collation.

Soif d’alcool

Qui dit saison estivale dit terrasse, bière froide et rosé frais. Bien que la chaleur nous donne envie de festoyer, il ne faut pas oublier que l’alcool déshydrate plus qu’elle n’hydrate ! Pour étancher la soif, rien de tel qu’un bon grand verre d’eau. Plate me direz-vous ? Pourquoi ne pas en profiter pour le rendre festif en lui ajoutant des herbes fraîches, des glaçons avec fruits congelés, des agrumes ou des concombres. Pour les amateurs de bulles, optez pour de l’eau gazéifiée ou du kombucha. Vous pouvez également préparer des tisanes aux fruits, les laisser dans le réfrigérateur toute une nuit et les déguster avec de l’eau pétillante le lendemain. Essayez le mélange de tranches de concombre, menthe poivrée, lime et eau pétillante. Toutefois, ne vous refusez pas nécessairement une boisson alcoolisée dans les occasions spéciales. Sachez plutôt alterner avec de l’eau et surtout de suivre les recommandations d’ÉducAlcool, même si pendant l’été, tous les jours nous semblent être samedi.

 

Recette

Gaspacho désaltérante
(Environ 8 portions)

Ingrédients :

/ 2 tomates italiennes rouges

/ 6 tomates cerises jaunes

/ ½ concombre du jardin
(sans la pelure)

/ 1 échalote française

/ 30 ml de fleur d’ail haché

/ 4 feuilles de menthe

/ 4 feuilles de basilic

/ Le jus d’un citron

/ ½ tasse d’eau

/ Huile d’olive pour la cuisson

/ Sel et poivre

/ 1 paquet de fromage feta

/ Micropousses pour décorer

/ 1/3 tasse de noix de Grenoble hachées

Préparation :

1/    Faire revenir l’échalote française et la fleur d’ail dans l’huile d’olive à feu doux pendant 5 minutes. Laisser reposer quelques minutes hors du feu.

2/    Hacher tous les autres ingrédients.

3/    Passer tous les ingrédients au robot mélangeur (sauf les noix, le fromage et les micropousses).

4/    Réfrigérer au moins 1 h avant de servir dans un bol.

5/    Agrémentez le plat avec des morceaux de fromage feta, de noix de Grenoble et de micropousses.

Partage par courriel