mode

Le retour de la botte western

Par Ann-Sophie Harvey

Ce n’est pas un secret, la mode est un cycle. Les grands-mamans sont parfois découragées, mais bien flattées, de voir leurs petites-filles porter les mêmes vêtements qu’elles, quelques décennies plus tard. C’est le cas encore cette saison avec la botte western. Alors qu’on la retrouve depuis deux collections sur les passerelles des grands défilés de Calvin Klein, Fendi, Dolce & Gabbana et Givenchy, elle s’introduit maintenant chez nous avec l’arrivée de l’iconique compagnie Boulet inc. sur les tablettes de Simons. L’heure est venue de se réapproprier cet accessoire !

 

 

Inspiration militaire ?

Depuis plus de 85 ans, Boulet inc. est la plus importante usine de bottes western au Canada. Dans ses débuts, l’entreprise était toutefois le fournisseur principal de chaussures et bottes pour les Forces armées canadiennes. En 1939, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, plus de 75 % de la production quotidienne de Boulet inc. était consacré à l’armée. L’histoire de la santiag, cette botte de cowboy de style américain, révèle que l’inspiration a été prise des bottes militaires réservées aux unités de cavaleries. Comme quoi la botte de cowboy reste un symbole identitaire fort pour la culture de l’Amérique et de ses évènements historiques.

Un retour chic

Son retour est marqué par la grande popularité des festivals musicaux d’aujourd’hui comme Osheaga et Coachella, où la présence de l’influence bohème est forte. Le style gipsy arborant des bottes westerns est de plus en plus vu. L’influence des années 80 et 90 est aussi sans équivoque. À cette époque, Marilyn Monroe et les vedettes d’Hollywood avaient adopté les santiags avec beaucoup de doigté, même après que la chanteuse country Nancy Sinatra ait fait de These boots are made for walkin’, un hit ! Élément indispensable à tout cowboy américain, la santiag a vite influencé le monde du cinéma, pour ensuite être portée autant en ville qu’à la campagne.

Comment la porter ?

Pour certains, cet accessoire ne se démode jamais et fait partie intégrante d’un style de vie. Tandis que pour d’autres, c’est une mode qu’ils ne vont jamais endosser. Qu’elle soit courte, à talon haut, à imprimé animal, munie d’ornements massifs, classiques ou même vintage, la botte western doit être la pièce principale d’un look. C’est un « statement » et on l’assume.

Polyvalentes, elles peuvent être accessoirisées avec presque tout. Mais cette saison, on laisse de côté le denim agencé à la chemise à carreaux et on intègre la botte western à nos looks quotidiens. Elles iront parfaitement avec un pantalon cigarette, un palazzo, une robe florale, une PRN (petite robe noire) classique, un veston oversize, une jupe midi ou des shorts décontractés. L’important ? Toujours garder en tête que la botte western donne le ton à notre style et qu’elle ne doit jamais se faire voler la vedette.

Il ne reste qu’à choisir votre paire ! Quelques options s’offrent à vous : la classique botte western en cuir et à motif Boulet inc., la botte courte ou la classique revisitée en suède de Simons. Vous ne vous étiez pas départis de vos reliques des années rétro ? Bien joué ! C’est le moment idéal pour les sortir.

Au fond, avouons-le, la botte western est un article intemporel de notre garde-robe, et ce, depuis des lunes !

 

Crédits photos pour les bottes: Maison Simons

Partage par courriel