Saveur - alimentation

Les nouvelles adresses de Québec

Par Mélanie Veilleux et Julie Houde

 

Vivez toute l’effervescence et la passion qui animent les entrepreneurs de la région en partant à la découverte des nouveaux commerces de Québec ! Voyez où boire, manger et faire vos courses, cette année.

 

Boire

Terroir - Vin et compagnie

Les propriétaires du restaurant corse de l’avenue Cartier à Québec Les Petits Creux Corsina Origina ont ouvert en décembre un bar à vin et à tapas dans le Quartier Petit Champlain. Terroir - Vin et Compagnie, situé au 72 boul. Champlain, qui met à l’honneur les produits québécois. Vins, alcools (dont un très grand choix de gins), cidres et bières rivalisent avec les charcuteries, les fromages et autres plats savoureux, et ce, dans une ambiance décontractée et conviviale.

/  72, boul. Champlain

 

Saint-Suave

La librairie-café Saint-Suave du quartier Saint-Sauveur est l’occasion pour Cynthia Bureau et Laurence Tremblay d’offrir aux gens de la Basse-Ville une librairie de quartier rassembleuse et invitante. Située au 440, boulevard Charest (à l’angle de la rue Bayard), le nouveau commerce propose aux clients un comptoir de cafés, de viennoiseries, de sandwichs ainsi que des livres neufs et usagés. Afin de réduire son empreinte environnementale, l’entreprise utilise des tasses et des serviettes de table réutilisables en plus de ne vendre que des produits locaux.

/  440, boul. Charest

 

La Maison Livernois

Le pub-distillerie Maison Livernois tire son nom des trois générations de photographes Livernois de la région de Québec, qui ont légué en un siècle pas moins de 300 000 photographies en héritage. C’est dans une ambiance des années 1800 que le nouveau pub, dernier-né du groupe Top Resto, propose un menu unique et varié en plus d’un gin au thym et au citron à découvrir : le Jules-Ernest ! Distillé exclusivement pour la Maison Livernois, cet alcool fera le bonheur des amateurs de spiritueux.

/  1200, rue Saint-Jean

 

Le Trèfle

La taverne irlandaise Le Trèfle de Limoilou est ouverte depuis l’été dernier. Le comédien Rémi-Pierre Paquin, qui fait partie des six copropriétaires du pub, vient ainsi ajouter une troisième succursale à l’enseigne populaire, qui a aussi pignon sur rue dans Hochelaga-Miasonneuve et dans Verdun, à Montréal. L’établissement de plus ou moins 100 places niche à l’ancienne adresse de Fourrures Falardeau et offre au menu une centaine de bières, une importante carte de whiskeys irlandais et une cuisine bistro de qualité.

/  699, 3e Avenue

 

Manger

Comptoir Sushi à la maison

Après avoir connu beaucoup de succès avec son premier Comptoir Sushi à la maison à Montréal, Geneviève Everell, originaire de Limoilou, en ouvre un deuxième, mais cette fois,  dans le quartier Montcalm de Québec. Pareil au comptoir de la métropole, sushis, pokés, tartares et bouchées du bonheur sont servis généreusement. Rappelons qu’en plus du comptoir, l’entrepreneure propose un service de chef à domicile, des livres de recettes et plusieurs produits épicuriens en magasin.

/  10, boul. René-Lévesque

 

Pizzazorg

Le quartier Saint-Sauveur grouille d’activités. Le voilà qu’il voit naître une nouvelle pizzéria, et pas n’importe laquelle ! Il s’agit de celle des propriétaires du bistro-bar Les salons d’Edgar, François Boulianne et Annie Brassard. La carte de piz-
zas à la napolitaine cuites au four traditionnel de Pizzazorg donne envie de sortir même par mauvais temps. Aménagé dans un ancien immeuble, le resto a été baptisé par ses propriétaires du nom d’un cheval qu’ils affectionnaient afin de faire un clin d’œil au passé du bâtiment, alors qu’il était voisin d’une écurie.

/  485, rue Saint-Vallier Ouest

 

Colibri cuisine verte et transparente

Cuisiner de manière verte et transparente, voilà ce à quoi aspirent les copropriétaires de Colibri, un nouveau resto écolo à Cap-Rouge. Tout dans ce nouveau commerce vise une performance environnementale hors du commun : le décor, les fournisseurs et la cuisine.  De la peinture écologique sur les murs aux plats verts préparés par une nutritionniste à partir de produits locaux, les jeunes entrepreneurs du restaurant donnent envie de manger un menu sain basé sur Mère Nature.

/  955, rue Jean-Gauvin

 

Groupe Restos Plaisirs

Surveillez l’arrivée prochaine du Groupe Restos Plaisirs au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Ce dernier prend la relève de la chef Marie-Chantal Lepage. En effet, la chef annonçait en début d’année qu’elle ne renouvelait pas son contrat comme gestionnaire des cuisines et du service de traiteur du Musée. Son départ, prévu pour le 31 mars 2020, marquera l’arrivée du Groupe Restos Plaisirs. Le Groupe planche déjà sur des concepts exclusifs de restauration et de service de traiteur pour l’institution muséale.

/  179, Grande Allée Ouest

 

Kebec Club privé

Les chefs Pierre-Olivier Pelletier et Cassandre Osterroth ont ouvert les portes de leur restaurant Kebec Club Privé, en novembre 2019. Le décor organique et chaleureux est à l’image de l’expérience gastronomique que le couple souhaite faire vivre à ses clients. Le concept ? Dans un petit local du quartier Saint-Roch, asseoir ensemble une dizaine de convives qui ne se connaissent pas nécessairement afin qu’ils puissent savourer un repas 12 services à l’aveugle dans une ambiance hors du commun.

/  767, rue Saint-Joseph Est

 

Le Don

Le restaurant Le Don a ouvert ses portes en juin 2019 dans le Vieux-Port de Québec. La cheffe Anne-Marie Grenier y cuisine sans aucun produit d’origine animale pour le plus grand bonheur de tous les végétaliens de Québec, de plus en plus nombreux ! C’est dans un décor chic et moderne, très loin des habituels clichés des restaurants du même genre, que les clients du Don goûtent une cuisine savoureuse et surprenante. À essayer, même si vous n’êtes pas végétaliens !

/  97, rue du Sault-au-Matelot

 

Le Chaz

La nouvelle version du restaurant Le Chaz charme par son ambiance festive et ses mets léchés et abordables. Camil Lacroix, David Fournier et le chef Jérôme Gilpin, qui pilotent l’établissement de plus d’une centaine de places, proposent pièces de bœuf vieilli, poissons, fruits de mer et divers plats rappelant la tradition québécoise, le tout accompagné d’une carte des vins, cocktails et bières locales très attrayante. On y sert des brunchs les week-ends, et le dimanche, c’est gratuit pour les enfants !

/  1326, av. Maguire

 

Les Botanistes

Les chefs Jean-Luc Boulay, Arnaud Marchand et Pierre Joubaud s’unissent pour offrir aux gens de Québec un concept de restaurant unique dans la région. Situé au centre jardin Floralies Jouvence de Québec, Les Botanistes met en valeur les légumes comme nulle part ailleurs. L’établissement d’une centaine de places est carrément niché dans un lieu hors du temps. Là-bas, la sélection des plats se fait à partir des plantes, que l’on cuisine avec adresse, amour et générosité. Une expérience audacieuse à vivre absolument si l’on est amoureux de la nature.

/  2010, avenue Jules-Verne

 

La Baraque gourmande

La Baraque gourmande nous reconnecte avec l’essentiel. Son ambiance s’inspire des chalets familiaux où planches de bois côtoient couleurs acidulées. Les propriétaires Léa Paquet et Sébastien Son y préparent chaque jour un nouveau menu, créé à partir des ingrédients de la saison, à déguster sur place ou à emporter : soupes, salades, sandwichs et même des créations végétaliennes ! Leurs spécialités ? Les pâtisseries fines (macarons, entremets, pâte à choux). Un vrai régal pour les dents sucrées !

/  1700, 1re Avenue

 

L’Épicurien

L’avenue Maguire possède maintenant sa crêperie ! Installé dans le local autrefois occupé par Picardie, le restaurant sert des crêpes et des galettes façon bretonne, faites principalement avec des ingrédients bio et locaux, et une panoplie de pâtisseries maison à savourer sur place ou chez soi. Risotto, tartare ou porchetta : le menu varié peut également se savourer en guise de diner ou de souper. Un service de traiteur est même proposé pour ajouter de la saveur aux événements.

/  1292, Av. Maguire

 

Le Jjacques

Bar à cocktails, à vin et à huîtres, le Jjacques est une adresse sophistiquée qui rappelle le speakeasy. En arrivant, il faut chercher la porte pour entrer dans l’aventure. Une fois à l’intérieur, les mets créatifs sont mis en valeur par les vins raffinés et les cocktails originaux. Il faut s’installer au bar pour voir le mixologue-copropriétaire Vincent Thuaud et le chef cuisinier Ryan Gabriele déployer leurs talents. Une expérience unique !

/  341, rue St-Joseph Est

 

Sinsemilla

Niché dans le faubourg Saint-Jean-Baptiste, le Sinsemilla se distingue d’abord par sa personnalité promarijuana. Tout y est : des portraits de personnalités publiques qui fument des joints ornent les murs et une trame sonore à saveur Bob Marly agrémente l’atmosphère. Aucun mets contenant du cannabis n’est toutefois servi ! Ce sont les plats bistronomiques qui font rayonner le restaurant. Accompagnés par des vins abordables, les arrivages saisonniers, dont les fruits de mer, les poissons et crustacés ont la cote.

/  665, rue Saint-Jean

 

Éléphant

Un nouveau restaurant de tapas, influencé par la cuisine indienne, ouvrira en avril sur la rue de la Couronne dans le quartier Saint-Roch (l’adresse exacte n’a pas encore été dévoilée). Alexandre Morin, propriétaire de Laurentien Buvette Gourmande, et le chef Darryl Masih, propriétaire de Curry ! Curry !, sont les entrepreneurs derrière le projet. Ce restaurant de 45 places ouvrira ses portes sur réservation seulement. On promet un local chaleureux avec une expérience client différente qui ressemblera au concept de chef à domicile, mais dans un restaurant !

/  rue de la Couronne

 

Faire le marché et magasiner

Les Galeries Gourmandes

Les Galeries Gourmandes, le nouveau concept alimentaire des Galeries de la Capitale, est un parcours gustatif où plus de 20 marchands locaux mettent en valeur leurs spécialités. Ils y offrent une expérience alimentaire éducative à travers des ateliers et vous proposent de découvrir leur commerce. En plus d’accueillir des produits de boulangerie, de charcuterie, une fromagerie, une poissonnerie, des épices, des desserts et le fameux restaurant Madame Chose du Groupe Restos Plaisirs, la destination a ouvert ses portes au détaillant-vedette RICARDO Boutique + Café !

/  5401, boul. des Galeries

 

District Gourmet

Implanté dans une cour vitrée de 35 000 pieds carrés, le District Gourmet sera un immense hall gastronomique qui ouvrira ses portes cet automne, à même le QG Sainte-Foy. Il regroupera plus d’une vingtaine de commerces, mixologue, brasseur, des artisans locaux, une école culinaire ainsi qu’un marché d’alimentation. Plusieurs produits d’importation y seront aussi présentés. Le District Gourmet, c’est près de 670 places assises, incluant 5 terrasses pendant l’été, un lieu de rassemblement animé et une offre culinaire pour tous les portefeuilles.

/  990, route de l’Église

 

Épicerie-café Bobu

L’un des derniers-nés du Groupe La Tanière, l’épicerie-café Bobu, s’installe au rez-de-chaussée de la résidence touristique Monsieur Jean – L’hôte particulier. On y fait découvrir des produits frais et prêts-à-manger aux saveurs boréales du Québec. Tout comme Monsieur Jean, qui s’adresse particulièrement aux touristes, Bobu mise non seulement sur les produits locaux, mais aussi internationaux. Ils prennent vie sous les doigts de la chef Sabrina Lemay pour faire découvrir ce que le Québec a de mieux à offrir.

/  2, rue Pierre-Olivie-Chauveau

 

Au fruit des moines

Une première épicerie de produits d’alimentation faible en glucides a ouvert ses portes au cœur de Limoilou, Au fruit des moines. Derrière le projet : Julien Decam et Sabrina Tremblay. La boutique offre un vaste choix de produits pour le mode de vie cétogène, les gens coeliaques ou diabétique ou pour les gens qui désirent réduire leur consommation de sucre. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer ou qui habitent trop loin, une boutique en ligne est également offerte.

/  303A, chemin de la Canardière

 

Marie Dooley Maison

Marie Dooley, reconnue pour son parcours de designer de mode, a ouvert une boutique dédiée à sa gamme de produits textiles pour la maison. Le nouvel espace, situé sur le boulevard Charest Ouest, est un complément à la vente de produits en ligne, lancée il y a 4 ans. L’établissement met en vedette ses coussins fabriqués au Québec, ses housses de couette, ses courtepointes, ses jetés et ses rideaux. Les clients qui préfèrent voir les produits sur place peuvent désormais toucher aux tissus et s’inspirer pour leur création.

/  1240, boul. Charest Ouest

 
 
 
 
 

Partage par courriel